Premium

Les huiles en voulez-vous ? En voilà… (Parte 1)

huile olive tourangelle sana hilwa huile essentiel huile quotidien huile d'argan santè huile carvi huile végétale huile alimentaire

Les huiles pour un usage quotidien

Pour un usage quotidien, il est recommandé de choisir des huiles riches en oméga 3 et en gras mono insaturés, qui aident à prévenir les maladies cardio-vasculaires.

On privilégie également des huiles à usages multiples, qui conviennent autant à la cuisson qu’à la préparation des vinaigrettes et des marinades.

Les deux grandes stars

L’huile d’olive et de canola (ou colza) sont les deux grandes vedettes quand vient le temps de choisir une huile passe-partout

.

L’huile d’olive, toujours désignée au top 1 depuis de très nombreuses années, à cause de sa richesse en acides gras mono insaturés, est une des huiles les plus recommandées pour un usage quotidien.

Elle peut être utilisée pour la cuisson des aliments, la préparation des vinaigrettes ou des mayonnaises ou encore pour badigeonner des grillades.

D’un pays à un autre, d’une région à une autre on peut distinguer plusieurs saveurs d’huile d’olive.

L’huile de canola, ou colza est une autre huile polyvalente à avoir en cuisine, qui se distingue de l’huile d’olive par son goût neutre et le fait qu’elle soit plus abordable question coût. Elle peut également être utilisée autant pour les vinaigrettes que pour la cuisson.

On trouve aussi d’autres huiles passe-partout telles que l’huile de pépins de raisin qui se distingue par son goût neutre et couleur claire, et l’huile de tournesol ou de maïs qui ont un goût plus léger et couleur plus prononcée.

Pour la friture et cuisson à haute température

S’il ne fallait choisir qu’une seule huile pour la friture, l’huile d’arachide serait un bon choix, car elle résiste très bien à la chaleur, mais on peut également utiliser l’huile de tournesol, canola, de pépins de raisin, de maïs ou d’olive raffinée (dite pure) pour frire les aliments.

De manière générale, pour la friture, on privilégie les huiles qui ont un point de fumée élevé, c’est-à-dire qu’elles résistent bien à des températures élevées.

(Le point de fumée étant le moment où de la fumée apparaît au-dessus de l’huile et c’est signé que cette dernière commence à se décomposer et à dégager des substances toxiques néfastes pour les voies respiratoires et pour le système.

Si cela arrivait, ne pas utiliser l’huile pour cuire les aliments, mais plutôt la retirer du feu et la remplacer.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée, Les champs requis sont indiqués par *